« À la fin, seule la compétition compte et elle démarrera samedi ! »

Intersaison mouvementée, mercato animé, nouvelle saison… Voici l’interview d’Abdes Tahir, coach de la N3, avant le début de saison. 

Tic-tac, tic-tac… la reprise du championnat de National 3 a sonné pour le groupe d’Abdes Tahir. Cet été n’aura pas été des moindres pour le groupe chambérien qui, sortant d’une très bonne saison, a du faire face à une intersaison plus compliquée.

Tout d’abord, le coach a souhaité revenir quelques mois en arrière et évoqué la très bonne saison passée: « L’équipe a réussi à obtenir un bon maintien ; il a été obtenu assez rapidement sportivement puisqu’aux alentours de la fin du mois Janvier début février, nous avions quasiment 12 points d’avance sur le premier relégable ».   « Sans parler de réels regrets, nous étions conscients (les joueurs et le staff) que lors de certains matchs, avec un peu plus de métier et une meilleure gestion, nous aurions pu engranger plus de points et nous mêler davantage au top 5. Mais le fait que l’équipe ait connu de nombreux changements durant la saison, nous n’avons pas réussi à accrocher le bon wagon» assure Abdes Tahir. 

En ce qui concerne l’intersaison, il est clair que cette dernière peut être qualifiée de mouvementée au vue des nombreux changements au club. Que ce soit au niveau de l’effectif qui a été très remanié ou encore au niveau du club lui-même, avec un organigramme politique modifié. L’équipe de National 3 a donc connu de nombreux changements et a dû travailler en fonction de ceux-ci depuis le 15 juillet (avec la reprise des entrainements). Mais rien n’empêche que l’ensemble des joueurs se donne les moyens de réussir cette saison qui débutera ce samedi 17 août à Rumilly. 

« Ils ont envie d’être challengés pour montrer de quoi ils sont réellement capables »

Comme évoqué ci-dessus, plusieurs changements sont intervenus en ce qui concerne l’effectif. En effet, qui dit bonne saison, dit forcément propositions pour de nombreux joueurs…  C’est ainsi qu’Abdes Tahir lance le sujet du mercato et de la préparation. 

Cette saison, 2019-2020, il évoluera avec une équipe renouvelée à 95% par rapport à la saison dernière ; seuls 4 joueurs sont restés à bord du navire jaune et noir. Avec une moyenne d’âge approximative de 22 ans, son équipe sera l’une des plus jeunes comme la saison dernière : « Nous avons recruté beaucoup de jeunes joueurs. Malgré le fait que la majorité d’entre eux soit inexpérimentée à ce niveau, ils ont beaucoup de potentiel et sont surtout de vrais compétiteurs ; ils ont envie d’être challengés pour montrer de quoi ils sont réellement capables » rapporte le coach. 

De plus, le recrutement de l’équipe fanion se veut plus en lien avec les capacités du club (au niveau du budget) et son souhait de s’appuyer sur la formation des jeunes : « Quand un joueur, jeune ou moins jeune, est dans un bon temps de passage dans sa progression et qu’il démontre qu’il a un niveau de jeu intéressant, il faut lui donner une perspective en National 3. C’est un projet technique qui prend tout son sens dans la mesure où il répond à une logique de moyens mais aussi à une solide volonté. A nous de travailler pour accélérer leur progression et de les rendre opérationnels le plus vite possible en N3 » explique Abdes. 

Les différents matchs de préparation contre Louhans Cuiseaux, Cluses Scionzier, la réserve de l’Olympique Lyonnais, Villefranche et le GF38 ont été « en dent de scie » selon le staff jaune et noir avec 2 victoires pour 3 défaites. Le coach insiste sur le fait que les résultats de ces différents matchs ne sont que secondaires. Le plus important reste la cohésion du groupe, les automatismes et la complémentarité qui serviront durant ce championnat de National 3.  Selon lui et son staff, les différents matchs amicaux ont permis de voir de bonnes choses : « avec la régularité et le travail, cela va payer ! Les résultats deviendront importants en compétition».

Au niveau de l’ambition/ objectif de Chambéry sur cette saison, le coach de l’équipe est très clair : le maintien avant tout. Ce dernier doit s’acquérir le plus rapidement possible ; ce qui permettra de pérenniser le club en National 3 et de continuer à le faire grandir. Néanmoins, Abdes reste catégorique : l’ambition vient du terrain.

« Le match se jouera sur le terrain et non dans les coulisses » Abdes Tahir

Pour clôturer cette interview, Abdes Tahir a abordé le premier match de N3 face au GFA74 (Rumilly) de ce samedi : « Le GFA sera porté par sa très bonne saison dernière mais il n’en reste pas moins que les 2 équipes seront dans une incertitude de premier match. Ils se poseront les mêmes questions que nous concernant : la forme physique des joueurs, les automatismes… Dans tous les cas, le match se jouera sur le terrain et non dans les coulisses. » conclue Abdes. 

Quoi qu’il en soit ce derby GFA74 vs Chambéry est une très belle affiche pour tout le monde et nous sommes persuadés que les supporters chambériens sont impatients de retrouver leur équipe sur les terrains. 

Léa Claret & Kelian Bracco – Commission Communication CSF