National 3 – Jérémy Fernandez : « Apporter ce que je sais faire pour l’équipe »

Fraîchement arrivé en Savoie, Jérémy Fernandez nous livre ses premiers mots en tant que chambérien. Passé notamment par le Grenoble Foot 38 et Chamalières, il revient sur son parcours, ses différentes expériences et ses ambitions pour la saison prochaine.

« Bienvenue au club Jérémy, peux-tu te présenter rapidement à nos supporters afin qu’ils puissent mieux te connaître ? »

« Bonjour à tous, je m’appelle Jérémy, j’ai 31 ans et j’évolue en tant que milieu relayeur. J’ai été formé au Grenoble Foot 38 (Ligue 2) jusqu’à l’âge de 16 ans où j’ai rejoint l’OC Eybens.

J’y suis resté jusqu’à mes 21 ans (R1) puis j’ai eu l’opportunité de signer à Toulon Le Las (National 3). Suite à une blessure en Décembre, je suis éloigné des terrains pendant 6 mois et je suis retourné au GF38 la saison d’après pour rejoindre le groupe réserve (R2) afin de me relancer. Après un mois, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe première qui m’a permis de goûter au niveau National 2.

Ensuite, j’ai évolué deux saisons au FC Echirolles (National 3) avec une descente en R1 la deuxième année. Suite à celle-ci je signe à l’AS Andrezieux-Bouthéon (National 3), club avec lequel nous avons décroché l’accession en National 2.

Malgré cette monté, je suis parti au FC Bourgoin-Jallieu (National 3) où j’ai fait 3 saisons pleines. C’est à ce moment là que le FC Chamalières (National 2) m’a contacté pour les rejoindre et me permettre de regoûter à ce niveau. Club dans lequel j’ai joué que 6 mois suite à une opportunité professionnelle sur le bassin grenoblois. J’ai donc rejoint le club de l’AS Seyssinet (Régional 2) lors des 6 derniers mois de l’exercice précédent et qui vient de valider sa monté en R1.

« Au cours de ta carrière, tu as pu évoluer en National 2 au Grenoble Foot 38 et Chamalières (24 matchs, 3 buts), qu’est-ce que ces expériences t’ont apportés ? »

« Cela m’a fait grandir en tant que joueur puisque les exigences du niveau National 2 sont réellement supérieure à celle du National 3. Il y a ce côté plus professionnel avec 5 séances par semaine, un staff à ta disposition, rien n’est laissé au hasard. »

« Le club véhicule une image saine, avec de la compétence et des bonnes personnes »

« Tu as également une forte expérience du niveau National 3 (138 matchs, 24 buts), comment comptes-tu transmettre ce vécu à ce groupe ? »

« Le plus naturellement possible en restant fidèle à moi-même et à ce que je sais faire et en transmettant mon esprit de compétiteur. »

« Quel est ton profil en tant que joueur ? »

« Je me définirais comme un joueur assez technique avec une grosse activité et qui a faim de gagner »

« Transmettre mon esprit de compétiteur »

« Comment se sont déroulés les premiers contacts avec le club ? Qu’est ce qui t’as convaincu de rejoindre le CSF ? »

« Mon premier contact s’est fait par le biais de Jean-Louis Saint Bonnet. Ensuite, Cédric Rullier m’a appelé et présenté le projet du club. Plusieurs choses m’ont convaincu : le club véhicule une image saine, de la compétence avec de bonnes personnes et cela est quelque chose d’important pour moi.

Le fait d’être à proximité de ma famille a été également un argument dans ma prise de décision. »

« Quelles sont tes ambitions sur le plan collectif et individuel ? »

« Collectivement, gagner le plus de matchs afin de finir le plus haut possible et prendre du plaisir tous ensemble.

Individuellement, faire une saison pleine, apporter ce que je sais faire et être le plus performant possible. »