National 3 – Peter Barbaret : « L’opportunité de rejoindre un groupe qui vit bien »

Arrivé hier soir en jaune et noir, Peter Babaret s’est livré au traditionnel jeu de l’interview. Retrouvez ses premiers mots en tant que chambérien : son parcours, les 1ers contacts avec le club ainsi que ses objectifs pour la saison prochaine…

 

« Bonjour Peter, tout d’abord, le club du Chambéry Savoie Football te souhaite la bienvenue. Pour nos supporters, peux-tu te présenter ainsi que ton parcours ? »

Bonjour à tous, je m’appelle  Peter Babaret, je vais avoir 22 ans dans quelques jours.

J’ai commencé le foot à l’âge de 5 ans. Au départ, j’ai joué dans des petits clubs vers chez mes parents dans le département de l’Ain. (US Izernore), j’ai été licencié là-bas jusqu’à mes 10 ans.

Par la suite, j’ai pu rejoindre Bourg en Bresse, j’y suis resté jusqu’à la fin d’année U15.

J’ai eu l’opportunité de rejoindre le FC Annecy pour mes années U16 et U17.

J’ai eu la chance de signer pour Evian Thonon Gaillard pour évoluer au niveau U19 National. Après le dépôt de bilan, j’ai pu continuer mon cursus de joueur au sein du club professionnel de Valenciennes. Après un an dans le nord, mon contrat n’a pas été prolongé, j’ai décidé de rejoindre Saint Amand en National 3.

J’ai fini ma saison là bas et je suis revenu à Annecy dans le groupe R2 au départ. J’ai été intégré au groupe National 2 en début de saison dernière.

 

« La priorité est de maintenir l’équipe le plus rapidement possible »

 

 « Parle-nous de ton profil d’attaquant sur le terrain… »

J’aime beaucoup prendre les espaces et réaliser beaucoup d’appels de balle. Je suis capable d’évoluer en pointe ou en tant qu’ailier. Je dirais que je suis un joueur généreux et qui donne tout pour le collectif.

 

 « Comment s’est déroulée ton arrivée au sein du Chambéry Savoie Football ? »

Les 1ers contacts se sont faits par l’intermédiaire de Yanis Méguirèche que je connais bien. Yanis m’a présenté le club, le projet, les infrastructures et c’est vrai que ces discussions m’ont vraiment convaincu. Le fait de connaître d’autres membres de l’équipe comme Gokan, Corentin ou Maxence a également joué dans ma décision. Au fil des discussions, j’ai demandé à Yanis son ressenti sur le fait de pouvoir rejoindre le club, il m’a mis en contact avec Cédric pour discuter.

Je connaissais déjà Cédric car nous avions travaillé ensemble à Annecy et à partir de là, tout est allé très vite et en 1 semaine, c’était réglé.

« Cédric m’a fait comprendre que j’avais l’opportunité de rejoindre un groupe qui vit bien. »

« Quelle image avais-tu du club avant de signer ? Qu’est ce qui t’as motivé à venir à Chambéry ? »

J’avais l’image que Chambéry était un bon club de National 3. Je savais également que c’était un club structuré et avec un projet intéressant.

Le discours de Cédric a également joué un rôle important. Il m’a bien fait comprendre qu’il y aurait une concurrence saine et que j’avais l’opportunité de rejoindre un groupe qui vit bien ensemble.

 

« Pour la saison prochaine, quels sont tes objectifs personnels et collectifs ? »

La priorité est de maintenir l’équipe le plus rapidement possible et pourquoi pas être en capacité de voir un peu plus haut. Sur le plan individuel, je souhaite être décisif et avoir le maximum de temps de jeu.

 

#BienvenuePeter