« On va remplir nos objectifs de maintien ! »

Pour cette interview d’avant-match de la N3 face au FC Vaulx-en-Velin, Cédric RULLIER et Béma DIARRA (défenseur) ont répondu à toutes nos questions !

« Bonjour coach, on espère que tu vas bien ! Il y a 2 semaines on a vu nos jaunes et noirs s’imposer 2 buts à 0 sur le terrain du Puy, synonyme de victoire importante pour le club au vu de l’objectif. Comment avez-vous vécu le match et qu’avez-vous dit à vos joueurs ? » 

« Bonjour, ça va très bien merci ! Tout d’abord, on savait que cette rencontre avait un gros enjeu car c’était un match à 6 points. Si l’on s’imposait, on recollait au classement et on enclenchait une dynamique positive ; et c’est ce qu’on a réussi à faire. On avait un plan de jeu précis que les joueurs ont largement respecté, mais on avait aussi et surtout un gros mental qui nous a permis d’aller chercher cette victoire. Dans les 10 dernières minutes l’adversaire poussait et malgré tout, on a été solidaire et on a tenu en équipe ; preuve d’un bel engagement et d’une belle force mentale.

C’était un match assez stressant, mais qui dit match stressant… dit que quand tu gagnes tu es imprégné d’une joie immense ! Dans ce genre de match, il y a un bel enjeu au niveau des émotions : on passe par la peur avant d’arriver sur la joie ! Le meilleur exemple qu’on peut citer est l’intervention de Mohamed BENNOUR qui sauve l’équipe en tant que dernier rempart à 5 minutes du terme. C’était fou, mais c’est à l’image du match de guerrier que l’on a réalisé !

Ensuite, ce que j’ai dit à mes joueurs ? C’est très simple… à la fin des matchs, je ne parle jamais avec eux que ce soit en positif ou en négatif. C’est un moment qui leur appartient et je préfère toujours faire le point la semaine d’après. Ça ne m’empêche pas, bien sûr, de les féliciter en leur tapant dans la main après les matchs ; mais il est vrai que je préfère parler quand l’émotion est retombée. »

« Béma DIARRA a inscrit son deuxième but, au Puy, sous les couleurs chambériennes cette saison; ce qui traduit sa bonne forme actuelle ! Pouvez-vous nous parler de lui, de son comportement mais également de ses progrès effectués cette saison ? »

« Béma DIARRA est l’un des joueurs qui a le plus progressé dans l’équipe cette saison, grâce au travail mais aussi à certaines qualités essentielles. C’est un joueur patient qui a su attendre 3 ans avant de faire ses débuts en National 3, et pour l’instant il enchaine les matchs : preuve d’un bon parcours ! Ensuite, c’est un joueur qui est travailleur et qui est sans cesse concentré sur lui ; il ne se laisse pas distraire par des paramètres extérieurs comme l’arbitrage ou encore certaines erreurs de ses partenaires. Et, à mon sens, c’est grâce à cela qu’il a beaucoup progressé et qu’il en est là aujourd’hui !

D’autre part, c’est un joueur positif avec un esprit très collectif : on peut donc s’appuyer sur lui dans la vie de groupe. Par exemple, il est le parrain d’un nouveau joueur que l’on accueille dans l’équipe, à savoir Jacques André KOUADIO et il prend son rôle à cœur avec beaucoup de bienveillance. Un mot qui le qualifierait serait donc soldat, et pour un coach c’est très appréciable d’avoir ce genre de joueurs dans ses rangs !

Après, c’est un joueur qui doit maintenant progresser dans le compartiment du jeu offensif ; et c’est d’ailleurs son prochain axe d’amélioration.

Concernant son deuxième but sous nos couleurs ? J’étais très content pour lui et pour l’équipe aussi ! C’était un but capital, dans la mesure où l’on savait que le 1erbut serait déterminant pour pouvoir s’imposer face à une équipe qui avait un niveau individuel de National 2. C’était donc très important de marquer et à mon sens il l’a entièrement mérité : Béma est un guerrier et il a marqué dans un match de guerrier… c’est logique ! »

« Ce samedi, l’équipe reçoit Vaulx-en-Velin à Mager. C’est une rencontre qui s’annonce très intéressante au vu de la dynamique des 2 équipes. Comment vous appréhendez cette partie ? »

« Vaulx-en-Velin est une équipe avec beaucoup de qualités qui est présente dans la première partie de tableau, et qui a encore la possibilité de jouer les premiers rôles dans le championnat.

Je sais, grâce au match amical effectué contre eux il n’y a pas si longtemps, que c’est un bon réservoir de joueurs avec de grosses qualités individuelles, qu’elles soient techniques ou athlétiques. On s’attend donc à un gros combat ce samedi, mais les joueurs se préparent et seront prêts à y répondre devant nos supporters !

Il y aura également un enjeu tactique à relever, à l’image du match contre Ain Sud (ndlr : 0-0) où l’on n’a pas réussi à le résoudre suffisamment. On a donc une deuxième chance d’évaluer notre progression ce samedi, et cela va nous permettre de voir les améliorations du dernier match dans l’Ain. C’est donc un enjeu essentiel et on va y répondre dans ce match important face à Vaulx-en-Velin ! »

« Un mot à dire à l’ensemble de l’équipe ? »

« Je suis arrivé en Novembre avec l’objectif de maintenir le club en National 3. À l’heure actuelle, beaucoup de personnes disent que nous avons changé les choses, mais à mon sens on s’est d’abord appuyé sur ce qu’il y avait de positif, à l’image du staff qui est resté le même ! J’ai beaucoup de plaisir à travailler avec eux car ils sont travailleurs et compétents.

Au niveau des joueurs, c’est la même chose : on s’est appuyé sur les bonnes choses déjà instaurées auparavant et sur l’ensemble des qualités présentes ; puis on a rajouté des ingrédients qui font que cela fonctionne. Les nouveaux joueurs permettent, également, aux autres de progresser plus vite et de prendre plus d’assurance ; c’est donc une bonne dynamique qui est due à un ensemble de choses !

Je prends beaucoup de plaisir à être revenu dans mon club de cœur et à y travailler au quotidien et, je sais que c’est une étape charnière pour ce dernier ! On va remplir nos objectifs de maintien et cela engendrera un renouveau, une nouvelle dynamique encore jamais connu au CSF, pour les saisons futures ! »

« Bonjour Béma, on espère que tu vas bien également ! Peux-tu nous parler de toi ? »

« Bonjour, je vais très bien merci ! Je m’appelle Béma DIARRA et je suis défenseur au CSF depuis 2017. C’est donc ma 3èmeannée au sein du club jaune et noir où j’évolue avec la N3. Sur cette saison, j’ai pratiquement joué l’ensemble des matchs et j’ai réussi à inscrire 2 buts : mon premier face à Ain Sud à domicile et mon second au Puy Foot ! »

« Lors de la précédente journée, l’équipe est allée s’imposer au Puy 2 buts à 0. On imagine que la sensation du devoir accompli a été très importante dans les vestiaires après le match. Peux-tu nous parler de cette rencontre ? »

« L’ensemble de l’équipe s’attendait à un match difficile sur le terrain du Puy, et ça a été le cas. Mais malgré cela, nos efforts effectués pendant l’ensemble de la rencontre ont abouti et nous l’avons emporté sur un magnifique score de 2 buts à 0 !

En face, c’était une équipe avec de la qualité qui nous a mise en difficulté dans les 30 dernières minutes ; mais défensivement on a été solides et on n’a rien lâché !

Je tiens à féliciter l’ensemble de mes partenaires pour ce beau match, mais aussi le staff qui nous a poussé jusqu’au bout afin d’atteindre ce résultat ! »

« Comment te sens-tu dans le groupe actuellement ? »

« Actuellement je me sens très bien au sein du groupe ! Il y a une très bonne cohésion et communication entre nous, ce qui facilite beaucoup de choses. Il en est de même avec le staff qui est sans cesse à l’écoute et qui nous permet de progresser. On travaille beaucoup pour atteindre notre objectif et on va y arriver ! »

« Béma, lors de la précédente journée tu as inscrit ton deuxième but de la saison. Qu’as-tu ressenti ? »

« Marquer des buts est avant tout un plaisir, cela procure une joie explosive ! Dans un match avec autant d’enjeux que celui-ci, marquer nous permet de ressentir un sentiment inexplicable de fierté mais aussi de soulagement. Par conséquent je suis très content, d’autant plus que ce but a été capital pour pouvoir s’imposer dans cette rencontre. »

« Samedi c’est Vaulx-en-Velin à la maison. Comment le groupe envisage le match ? Et, as-tu un mot à dire aux supporters ? »

« L’ensemble du groupe s’attend à un gros match face à Vaulx-en-Velin, raison pour laquelle on s’entraine dur pour pouvoir répondre présent sur le terrain.

Ce que j’ai à dire aux supporters ? On aura besoin de votre soutien pour pouvoir s’imposer dans ce match capital ; alors on vous attend très nombreux au stade Mager pour donner de la voix ! Ensemble on y arrivera… alors force aux jaunes et noirs ! »

Crédit photos: Léa CLARET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *