Regional 2 – Mamadou Traoré et Frédéric Bruet : « Des enseignements qui seront bénéfiques… »

Aujourd’hui, Mamadou Traoré, Frédéric Bruet et Furkan Aydogan, capitaine du groupe, nous livrent leurs sentiments sur la saison du groupe réserve. Promus en Régional 2, la saison dernière les jaunes et noirs ont réussi le pari de se maintenir pour une nouvelle saison à ce niveau.

Mamadou Traoré et Frédéric Bruet : Il est difficile d’évoquer la notion de progression avec une saison arrêtée à ses 2 tiers… Néanmoins, on peut quand même en tirer certains enseignements qui ne seront que bénéfiques pour les saisons futures !

Pour rappel, il s’agissait de la première saison en Régional 2 pour les seniors 2 du CSF ; c’était donc une découverte totale pour l’équipe et l’ensemble des acteurs.

À l’intersaison de l’été dernier, le club a été durement touché par l’exode de plusieurs joueurs ; ce qui a considérablement impacté l’effectif des S2. En effet, on peut citer entre autres les départs des joueurs cadres mais aussi les promotions pour d’autres au sein du groupe N3. Ainsi, il a fallu reconstruire un effectif capable de répondre aux exigences de ce championnat ; et c’est ce qui fait que nous sommes repartis avec une équipe jeune et moins expérimentée. Notre maintien en R2 montre qu’il y avait de la qualité au sein de ce groupe malgré la fin de championnat précipitée !

Si on veut véritablement parler de progression, il faut bien avouer que les garçons ont commencé le championnat d’une belle manière, et qu’avec un peu plus d’expérience ils auraient eu une marge de sécurité supplémentaire. Or ce ne fut pas le cas et par conséquent nous n’avons pas pu aborder avec sérénité la fin de la première partie du championnat.

« Notre maintien en R2 montre la qualité de ce groupe » Mamadou Traoré et Frédéric Bruet

Pour finir, je tiens à préciser qu’il s’agissait d’une saison charnière pour le club ! Et en fin de compte, le bilan nous montre que tout le monde a su se mettre au travail et trouver les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs fixés !

Nous allons donc pouvoir repartir sur de bonnes bases afin de faire progresser au mieux nos jeunes pousses.

Soyez tous très forts en cette période compliquée, en espérant vous revoir très bientôt

Protégez-vous !

 

Furkan AYDOGAN :  Tout d’abord, il faut savoir que je suis arrivé cette année au CSF en provenance de l’ES Tarentaise avec l’objectif de vite m’intégrer au groupe et d’avoir une place au sein de l’équipe. Je connaissais Mamadou et plusieurs joueurs donc mon intégration a été facilitée ! J’ai passé une très belle année où j’ai pris beaucoup de plaisir avant tout ; d’autant plus que j’ai joué tous les matchs avec la R2. Un tournant dans ma saison a été la montée de Djo en N3 puisque cette dernière m’a fait devenir le nouveau capitaine de l’équipe ! J’ai ainsi pu avoir plus de responsabilités et j’ai essayé de montrer une image positive de moi autant sur le terrain qu’à l’extérieur. Une de mes récompenses a été de reprendre en janvier avec le groupe N3 et d’avoir pu disputer un match amical face à Cluses. Au final, je suis très content d’avoir signé dans ce club ! J’ai été très bien accueilli, j’ai fait de très belles connaissances, j’ai joué avec des supers joueurs et j’ai surtout progressé sur plusieurs aspects. Maintenant, je peux mieux faire donc je vais continuer à travailler.

Il est important de rappeler que nous étions une des équipes promues de ce championnat de haute qualité. L’objectif était d’assurer le maintien le plus rapidement possible, et ensuite de pourquoi pas jouer le haut du tableau. On a réalisé des matchs avec une très haute intensité et on a eu plusieurs passages : des moments plus simples comme difficiles. Mais au final, le résultat est présent et on a réussi à se maintenir avec le travail de chacun !

« Une super ambiance sur le terrain et dans les vestiaires » Furkan Aydogan

Pour finir, je tiens à remercier nos 2 entraineurs, Mamadou Traoré et Frédéric Bruet, car ils ont toujours fait le maximum pour que nous puissions évoluer dans de bonnes conditions ! Si nous avons passé une bonne année c’est en grande partie grâce à eux et à tout ce qu’ils ont organisé pour que cela se passe bien. On peut notamment citer le stage de cohésion à la Féclaz où tous les joueurs ont su s’intégrer au groupe.

On était un groupe assez jeune et par conséquent il y avait beaucoup de concurrence, mais tout le monde l’a accepté et a travaillé dur pour le bien-être de l’équipe. C’est en grande partie pour ça qu’il y avait une super ambiance autant sur le terrain que dans les vestiaires ; il n’y avait pas de clan et tout le monde s’entendait très bien ! C’est très important la bonne ambiance dans un vestiaire car sans cohésion les résultats ne peuvent pas être au rendez-vous dans le football. En plus, il y avait des très bons joueurs de ballon dans le groupe et c’était très agréable de jouer avec eux ; ça nous fait progresser !

Si j’avais un mot à dire au groupe ce serait merci. J’ai pris beaucoup de plaisir à être avec eux, on a passé une super année et je souhaite la santé et le bonheur à tous mes frères !

Sans oublier les dirigeants et les parents qui étaient là depuis le début.

Merci et prenez soin de vous.

 

 

Staff Régional 2 (de gauche à droite) : Jean François Arias, Mamadou Traoré, Sébastien Soyer, Frédéric Bruet et Pierre Yves Azencott.

 

Retrouvez l’interview de Peter Babaret, première recrue du groupe National 3