SENIORS N3 – LE DEBRIEF DU MATCH

Retour sur la défaite de l’équipe 1 face au GFA74…

Samedi dernier le CSF s’est incliné 3-1 sur la pelouse du GFA74. La seule réalisation chambérienne a été inscrite par la nouvelle recrue Théo VALLIER.  Le coach Abdes TAHIR a choisi de faire débuter 5 des 6 recrues présentes dans le groupe : Vargoz, Bennour, Boukhiba, Vallier et Fortier (la 6èmeétant Guesnet ; le gardien remplaçant). 

Au niveau du match, les Chambériens ont montré 2 visages : celui de la 1ère mi-temps et celui de la 2ème.  La 1ère mi-temps fut compliquée pour nos joueurs qui n’arrivaient pas à se trouver et qui ont encaissé 3 buts sur 3 erreurs évitables. Juste avant le retour au vestiaire, l’équipe a raté l’occasion de réduire la marque avec un pénalty obtenu par Nabil Boukhiba qui ne fut pas transformé.

Le coach chambérien nous a donné son ressenti sur les 45 premières minutes de ses joueurs : « Nous sommes déçus de notre 1ère mi-temps. Notre adversaire ne nous a pas impressionné et il y avait vraiment la place pour mieux faire. Nous lui avons fait 3 cadeaux et ils nous a puni sur ces 3 erreurs. Nous avons manqué de caractère et d’agressivité trop souvent lors de cette rencontre. C’est regrettable car nous avions les moyens de mieux faire. Mais pour cela, il faut une tout autre attitude et rentrer dans le match avec les crocs.»

« Le recadrage lors de la pause fut nécessaire » Abdes Tahir 

Après avoir remotivé ses troupes, l’équipe a montré un visage différent, plus offensif avec moins de déchets techniques. Cela a entrainé la réduction du score de Théo VALLIER. 

« La seconde mi-temps est plus conforme à ce que j’avais demandé aux joueurs. Cela doit nous servir pour la suite. J’ai bien aimé le sursaut d’orgueil malgré les nombreuses occasions franches gâchées. Le recadrage de la mi-temps était nécessaire mais nous sortons tout de même de ce match avec des regrets. C’est pourquoi, il faut continuer à travailler pour corriger nos erreurs et être dans l’attitude attendue. Tout n’est pas négatif à condition de s’appuyer sur ce match pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. »

Au niveau des recrues, le staff est formel : ils se sont mis dans le bain avec ce premier match et vont monter en puissance petit à petit. 

Kelian BRACCO, Léa CLARET (Commission Communication)